Remboursement Prothèses Auditives - devis gratuit

Remboursement Prothèses Auditives - devis gratuit, Assurlance.fr

Le prix des prothèses auditives est très élevé. Seul un malentendant sur trois qui se permet un appareillage auditif.

Le prix des prothèses auditives est très élevé. Seul un malentendant sur trois qui se permet un appareillage auditif. Des raisons sont définies par L'Autorité de la Concurrence de cette importance de coups en proposant deux solutions qui feront face à cette cherté.

Exorbitance des prix des prothèses auditives

Une prothèse auditive coute en moyenne 1500€, un prix décourageant pour ces populeux déficients auditifs. Le prix de l’appareil se compose du coût de l'appareil, 200€ à 500€, les honoraires de l'audioprothésiste, et le suivi sur la durée de vie de la prothèse à savoir 5 à 6 ans. Les appareils auditifs sont pris en charge à hauteur de 120€ par oreille, et en mode couvert où le patient possède une mutuelle, le reste à charge peut atteindre les 1000€ par oreille !

L’Autorité de la Concurrence, selon son constat, détermine les raisons far de cette cherté des prothèses auditives et elle propose des solutions pour diminuer les coûts des appareils et avantager l’appareillage.

Afin de diminuer le « Prix d'entrée » (décaissement immédiat obligatoire pour s'équiper) et de favoriser l'offre aux besoins des malentendants, l'Autorité propose de permettre la séparation entre la vente de l’équipement initial (appareil + adaptation et réglages durant la première année) et les prestations de suivi (à partir de la deuxième année). Cette dissociation devrait rendre possible au patient de comparer paisiblement les offres de services proposés sur le marché.

Par ailleurs, L'Autorité exige la suppression, ou plutôt l'augmentation, du numerus clausus « nombre fermé » opposant la notion de pourcentage limité d'audioprothésistes diplômés par an. Une telle action pourrait donner la possibilité aux nouveaux médecins les plus combatifs de rallonger leurs réseaux sur tout le territoire français. En soulignant la concurrence, et grâce à ce procès la diminution des prix est prévisible, à l’appareillage sera éventuellement favorisé.

A savoir sur les prothèses auditives :

En France, six millions de personnes souffrent de troubles auditifs. 1,3 millions seulement sont à Paris. Pour 50% d'entre eux, il s'agit seulement de surdités légères et ils n'en n'ont souvent pas conscience. Pourtant, ces appareils aujourd'hui très discrets apportent une réelle amélioration de la qualité de vie au quotidien. Les patients consultent les audioprothésistes plus généralement lorsqu'ils sont confrontés à l'avancée en âge, mais ils peuvent aussi les consulter pour des problèmes d'hérédité, d'exposition au bruit ou tout simplement de maladie.

La pathologie principale que l'on appareille, c'est la presbyacousie, donc c'est le vieillissement naturel de l'oreille, mais on peut également consulter les audioprothésistes suite à des problèmes d'oreille moyenne où il va y avoir des problèmes mécaniques qui vont empêcher le son lié, pour la plupart des gens qui portent un appareil auditif, à des cellules de l'oreille interne. Ce sont des cellules dans la cochlée qui vont finalement être abîmées et qui doivent être aidées pour qu'elles puissent appréhender l'environnement normalement.

Ces prothèses vont amplifier le son de façon sélective, puisqu'en fait contrairement aux idées reçues, elles ne vont pas amplifier tous les sons de la même façon mais elles vont amplifier que ce dont on a besoin et elles vont permettre de rééquilibrer la perception des sons chez le malentendant pour lui faire percevoir l'environnement correctement. ca permet aux patients d'améliorer leur qualité de vie essentiellement parce qu'il recouvre la totalité des sons et par conséquent ils se replongent dans un environnement sonore qu'ils ont souvent oubliés voir perdus.

  • Remplissez notre formulaire et comparez plus de 50 formules d'assurance !